Georges Brassens

3 septembre 2011 | Coups de cœur

Est-ce vraiment nécessaire de le préciser ? Il paraît que l’influence du vieux Georges est palpable quand on écoute mes chansons. Sans conteste, il a bercé mon enfance, aux côtés de Brel, Vian, Moustaki, Barbara et, parmi tous les « grands » de la chanson française, c’est certainement celui pour lequel j’ai le plus d’attachement et de tendresse.